UNE DÉCISION STRICTEMENT POLITIQUE

Publié sur cyberpresse.ca dans le cadre de La Presse Débats, le 24 mai 2011 : Stephen Harper a maintes fois démontré que, avant d’être un homme d’État, il est un rude politicien. Il est évident que la fin des allocations aux partis politique fédéraux nuira avant tout au Parti libéral et au Bloc québécois et il le sait. On peut donc conclure que le pourquoi de cette décision n’a rien à voir avec l’état des finances publiques ou avec la liberté des électeurs... En savoir plus

UNE DEMANDE ABSURDE

Publié sur cyberpresse.ca dans le cadre de La Presse Débats, le 21 mai 2011 : Régis Labeaume est un peu le Jean Drapeau du XXIe siècle. Tout comme lui, il ne tolère pas que l’on s’oppose à ses projets grandioses. En ce qui me concerne, sa demande de projet de loi privé ayant pour objet l’interdiction de toute contestation judiciaire de l’entente entre la Ville de Québec et Quebecor sur la gestion du futur amphithéâtre est d’une absurdité... En savoir plus

LE GROS BON SENS

Publié sur cyberpresse.ca dans le cadre de La Presse Débats, le 13 mai 2011 : Les syndicats au Québec ont toujours eu la peau sensible quand ils pensent qu’ils sont dans leur droit. Mais, ici, la FTQ a non seulement complètement tort, mais elle devrait se taire vis-à-vis l’absurdité de la situation actuelle. Le gouvernement Charest a décidé qu’il n’y aurait pas d’enquête globale sur l’industrie de la construction. À la place d’une... En savoir plus

UN CAS D’EXCEPTION

Publié sur cyberpresse.ca dans le cadre de La Presse Débats, le 6 mai 2011 : Dans tout pays (ou province), il y a des programmes existants pour l’indemnisation de sinistrés. Généralement, ces programmes suffisent. Mais il y a aussi des cas d’exception où le gouvernement se doit de mettre en place un programme spécial et, de toute évidence, le cas des inondations causées par le débordement de la rivière Richelieu constitue un cas d’exception. Personne ne pouvait... En savoir plus

BLOC QUÉBÉCOIS: C’EST LA FIN

Publié sur cyberpresse.ca dans le cadre de La Presse Débats, le 3 mai 2011 : Le message des Québécois, fédéralistes comme souverainistes, lors des élections du 2 mai, est relativement simple: La vraie partie pour l’indépendance du Québec se joue sur une patinoire à Québec et non sur une patinoire à Ottawa. En fait, le Bloc québécois a outrepassé sa raison d’être depuis plusieurs élections déjà. Son existence même tenait d’un vote de protestation suite... En savoir plus

GOUVERNEMENT MAJORITAIRE

Publié sur cyberpresse.ca dans le cadre de La Presse Débats, le 27 avril 2011 : Je crois que les conservateurs vont finalement faire élire un gouvernement majoritaire le 2 mai prochain. En fait, comme il ne leur manque que 11 députés pour avoir une majorité, l’effritement du vote libéral et du vote bloquiste allié à la montée du NPD devraient leur donner les sièges dont ils ont besoin. Plusieurs candidats conservateurs vont se faufiler grâce à la division du vote... En savoir plus

ALTERNATIVE VALABLE AU BLOC

Publié sur cyberpresse.ca dans le cadre de La Presse Débats, le 22 avril 2011 : À chaque élection, il y a presque toujours un évènement imprévu qui vient changer la donne. Cette fois-ci, au Québec, c’est la montée du NPD. Mais quand on y pense, ce n’est pas aussi surprenant que ça en a l’air. D’une part, les québécois n’ont pas encore oublié le scandale des commandites et ne s’identifient pas avec Michael Ignatieff, d’où leur réticence à voter libéral.... En savoir plus

UN ÉPOUVANTAIL UTILE

Publié sur cyberpresse.ca dans le cadre de La Presse Débats, le 20 avril 2011 : Stephen Harper n’a aucun intérêt à diriger à nouveau un gouvernement minoritaire. Depuis le début de la campagne, ses principaux arguments vont dans le sens de convaincre la population qu’elle à tout à gagner et rien à perdre à élire un gouvernement conservateur majoritaire. Et comme tout bon politicien, ses arguments sont adaptés dépendant du segment des électeurs à qui il s’adresse.... En savoir plus

SAQ: AUTRE MARCHÉ, AUTRES RÈGLES

Publié sur cyberpresse.ca dans le cadre de La Presse Débats, le 15 avril 2011 : Que la SAQ vende des vins moins chers aux USA qu’elle le fait au Québec est tout à fait normal. Il s’agit de deux marchés complètement différents et toute comparaison de prix est fausse au départ. D’une part, au Québec, les profits engendrés par la SAQ ne sont rien de moins que des taxes indirectes. Lesdits profits s’en vont directement dans les coffres de la province et augmentent... En savoir plus

Copyright © 2017 · Tous droits réservés · Gaétan Frigon