ALTERNATIVE VALABLE AU BLOC

Publié sur cyberpresse.ca dans le cadre de La Presse Débats, le 22 avril 2011 :

À chaque élection, il y a presque toujours un évènement imprévu qui vient changer la donne. Cette fois-ci, au Québec, c’est la montée du NPD. Mais quand on y pense, ce n’est pas aussi surprenant que ça en a l’air. D’une part, les québécois n’ont pas encore oublié le scandale des commandites et ne s’identifient pas avec Michael Ignatieff, d’où leur réticence à voter libéral. D’autre part, ils ne font pas confiance à Stephen Harper dans l’éventualité où ce dernier obtiendrait un gouvernement majoritaire, d’où leur résistance à voter conservateur. Pour plusieurs, la seule alternative valable était de voter pour le bloc québécois, même si ce dernier ne sera jamais au pouvoir. Mais, comme les arguments de Gilles Duceppe commencent vraiment à sentir le réchauffé, c’est le NPD qui tout à coup devient une alternative valable au Bloc. Ce parti est moins centralisateur qu’auparavant et son chef possède un important capital de sympathie. Son ascension fulgurante ne durera pas jusqu’au 2 mai, mais elle demeurera assez importante pour changer l’échiquier politique au Québec.

Laisser un commentaire

Copyright © 2017 · Tous droits réservés · Gaétan Frigon