PREMIÈRE SEMAINE DE LA CAMPAGNE ÉLECTORALE

Dans le cadre de La Presse Débats, j’ai été sollicité pour donner mon opinion sur des questions d’actualités. Voici mes réponses aux questions des dernières semaines :

Que retenez-vous de la première semaine de la campagne électorale ? À votre avis, quel chef, quel parti s’est le plus imposé ? Quelle promesse pourrait rapporter le plus de dividendes auprès de l’électorat ?

Après cette première semaine de campagne, il n’y a aucun évènement majeur qui aurait pu faire changer fondamentalement les résultats escomptés. D’une part, Ignatieff a fait mieux que prévu, notamment avec son programme de financement des études supérieures, mais pas au point de convaincre les gens qu’il peut être le prochain premier ministre. D’autre part, Harper a fait moins bien que prévu, notamment avec des irritants de début de campagne, mais pas au point de lui faire perdre la possibilité de former un gouvernement majoritaire. Passé maitre dans l’art de la politique, Harper est un calculateur rationnel. À titre d’exemple, il sait très bien que son annonce d’aide au financement du développement hydro-électrique de Terre-Neuve/Labrador lui fera gagner plus de sièges qu’il pourrait en perdre au Québec où il a déjà une prise contre lui avec l’histoire de l’amphithéâtre. Quant à Layton, c’est dommage mais il perd toute crédibilité en disant qu’il fait campagne pour devenir le prochain premier ministre. Ce ne sera pas le cas et il le sait. C’est tout simplement la mauvaise approche. Finalement, Duceppe est fidèle à lui-même. Il fait flèche de tout bois et n’a qu’une cible : Harper. À moins que ce dernier n’arrive avec d’importantes annonces concernant le Québec au cours des prochaines semaines, les chances sont que Duceppe va lui ravir plusieurs sièges, notamment dans la région immédiate de Québec.

Laisser un commentaire

Copyright © 2017 · Tous droits réservés · Gaétan Frigon