PÉNURIE DE PHARMACIENS D’HÔPITAUX: QUE DOIT FAIRE LE GOUVERNEMENT?

Publié sur Cyberpresse.com, le 14 juin 2012:

AUGMENTATIONS SUBSTANTIELLES

La grande majorité des pharmaciens travaillent dans le secteur privé où ils sont à la fois des professionnels de la santé et des commerçants. Cela leur donne un statut pas mal différent des autres professionnels de la santé en ce sens qu’ils sont sujets à la loi non écrite de l’offre et de la demande. D’une part, les pharmaciens propriétaires peuvent aujourd’hui vendre leur pharmacie sur la base d’un montant par prescription qui les rend multimillionnaire instantanément et, d’autre part, les pharmaciens salariés obtiennent des tarifs horaires qui rendent rouges d’envie de nombreux professionnels du milieu des affaires. Dans ce contexte, il est totalement ridicule pour le gouvernement d’essayer de remplir les 275 postes vacants de pharmaciens dans le réseau hospitalier sans leur offrir un salaire égal à ce qui est payé aux pharmaciens qui exercent leur profession dans le privé. La pénurie de pharmaciens existant déjà dans le privé, il est évident que toute solution passe par des augmentations substantielles dans le milieu hospitalier.

Laisser un commentaire

Copyright © 2017 · Tous droits réservés · Gaétan Frigon