UN SYSTÈME ROUTIER EN RUINE

Publié sur cyberpresse.ca dans le cadre de La Presse Débats, le 3 août 2011 :

Je me souviens que, dans les années 80, les gouvernements successifs avaient sensiblement coupé les budgets de construction et de conservation des routes au Québec. Il s’agissait dans le temps de mesures de compression pour en arriver à boucler les budgets à la suite d’une récession qui avait fait mal. De telles mesures signifiaient évidemment que la durée de la période entre la construction d’une route et son entretien obligatoire était allongée. Nous avons la preuve aujourd’hui que de telles mesures ont été néfastes pour l’ensemble de notre système routier.

Au cours des 30 dernières années, nos routes et nos autres infrastructures routières se sont lentement mais sûrement dégradées pour en arriver à la situation que l’on connaît aujourd’hui. Notre système routier est vraiment en train de tomber en ruine au point où certains automobilistes refusent d’emprunter certaines routes ou certains ponts. Le bon côté de cette situation tient au fait que, par obligation et par souci de sécurité, le gouvernement a depuis quelques années pris le taureau par les cornes et a mis en place un ambitieux programme de rénovation du système routier. Ponts, viaducs, routes, tout y passe. Il nous reste à espérer qu’il n’y aura pas d’autres incidents malheureux d’ici à ce que la refonte de nos infrastructures routières soit complétée.

D’ici là, on peut toujours invoquer Saint-Christophe, le patron des automobilistes…

Laisser un commentaire

Copyright © 2017 · Tous droits réservés · Gaétan Frigon