UN ÉPOUVANTAIL UTILE

Publié sur cyberpresse.ca dans le cadre de La Presse Débats, le 20 avril 2011 :

Stephen Harper n’a aucun intérêt à diriger à nouveau un gouvernement minoritaire. Depuis le début de la campagne, ses principaux arguments vont dans le sens de convaincre la population qu’elle à tout à gagner et rien à perdre à élire un gouvernement conservateur majoritaire. Et comme tout bon politicien, ses arguments sont adaptés dépendant du segment des électeurs à qui il s’adresse. Dans ce contexte, il m’apparait évident que jouer sur des notions anti-Québec dans le reste du Canada ne peut que l’aider à solidifier ses appuis et peut-être même à lui donner les quelques sièges qui pourraient lui manquer pour justement en arriver à diriger un gouvernement majoritaire. De plus, comme Stephen Harper cherche à canaliser les votes ethniques surtout en Ontario, la stratégie de faire peur avec l’épouvantail séparatiste peut certes l’aider comme elle a aidé Jean Chrétien avant lui.

Laisser un commentaire

Copyright © 2017 · Tous droits réservés · Gaétan Frigon