MAROIS A TROP À PERDRE

Publié dans La Presse, le 07 octobre 2013 : Lorsque le Parti québécois a déposé son avant-projet de charte sur les valeurs québécoises, je suis resté assez indifférent, considérant que la plupart de ses volets faisaient déjà partie d’autres chartes déjà en vigueur, au Québec, au Canada ou à l’international. Je me suis dit qu’on n’avait quand même pas à tout jeter à la poubelle. Même si ces volets sont redondants, ils demeurent pertinents. C’est évidemment... En savoir plus

GOUVERNER À VUE

Publié dans La Presse, le 27 mai 2013 : Je n’ai jamais été d’accord avec toutes les politiques instaurées par le gouvernement libéral de Jean Charest. Mais il y a une chose que je me dois d’admettre : c’était un gouvernement prévisible, c’est-à-dire un gouvernement qui avait un fil conducteur enrobant l’ensemble de ses actions, de ses orientations et de ses politiques. Rarement a-t-on vu ce gouvernement faire un virage à 180 degrés (même si parfois ç’aurait... En savoir plus

DE MAUVAIS AUGURE

Publié dans La Presse, le 12 avril 2013 : La Société des alcools du Québec est la seule société d’État impliquée dans le commerce de détail. Et même si cette société fait des affaires sur une base de monopole, il est important que ses dirigeants, notamment son PDG et son président du conseil d’administration, soient nommés pour leurs compétences et leur compréhension de ce qu’est et doit être une société commerciale. À cet égard, la nomination de Sylvain... En savoir plus

UN JUSTE MILIEU

Publié dans La Presse, le 1er avril 2013 : Les gouvernements successifs m’ont toujours semblé respecter la consigne selon laquelle un parti au pouvoir ne doit jamais changer d’idée, même devant l’évidence que la décision prise est mauvaise. Il appert qu’ils craignaient comme la peste que cela soit vu comme un signe de faiblesse qui donnerait des munitions aux partis de l’opposition. Le meilleur défenseur de cette façon d’agir s’appelle Jean Charest. Ce dernier... En savoir plus

DÉFENDRE L’INDÉFENDABLE

Publié dans La Presse, le 6 décembre 2012 : Il est normal pour un gouvernement de nommer à des postes stratégiques des alliés politiques, donc des gens qui pensent comme lui, de façon à ce que sa philosophie soit à la fois bien comprise et mise en pratique sans coup fourré. C’est une façon de faire acceptée et même acceptable dans la plupart des cas, considérant que notre système politique a horreur de la neutralité. La seule condition est alors de s’assurer... En savoir plus

LE GROS BON SENS

Publié dans La Presse, le 1er décembre 2012 : Il y a une différence fondamentale entre un parti politique au pouvoir et un autre dans l’opposition. Le premier joue avec du vrai argent alors que le second joue avec de l’argent de Monopoly. Le véritable problème survient quand ce parti passe de l’opposition au pouvoir, car c’est là que la dure réalité le rattrape. En plus de parler et de promettre, il lui faut alors gouverner. C’est alors qu’il voit les vrais... En savoir plus

AMATEURISME ET ÉLECTORALISME

Publié dans La Presse, le 1er octobre 2012 : J’étais un de ceux qui se réjouissaient du résultat des dernières élections : les libéraux perdent le pouvoir tout en demeurant à seulement quatre sièges derrière le PQ; la CAQ fait moins bonne figure que prévu et devra faire ses classes avant d’aspirer à gouverner ; et le PQ prend le pouvoir, mais est minoritaire, ce qui devrait l’empêcher de mettre en oeuvre les éléments les plus radicaux de son programme. Disons... En savoir plus

UNE OPTION VALABLE

Publié dans La Presse, le 11 août 2012: Il n’est pas facile de lancer un nouveau parti politique qui ne veut pas se retrouver dans la marginalité ou demeurer coincé entre les deux partis qui semblent destinés à alterner comme gouvernement. En fait, les nouveaux partis ont très souvent une popularité en dents de scie: ils atteignent des sommets avant de retomber à presque rien quand la situation se corse ou quand un nouveau venu devient à son tour la vedette du moment. Lorsqu’il... En savoir plus

UNE ERREUR DE TAILLE

Publié sur Cyberpresse.com, le 25 juillet 2012: Je crois que Léo Bureau-Blouin fait une erreur de taille de se lancer en politique, non pas parce qu’il n’a que 20 ans, mais parce que le dossier de la hausse des droits de scolarité n’est pas réglé et a laissé des traces partisanes. Qu’il ait été le leader étudiant le plus modéré n’empêche pas qu’il a dû partager la scène avec les autres leaders beaucoup plus intransigeants.  Et... En savoir plus

DUCEPPE OU LEGAULT ?

Publié sur Cyberpresse.com, le 25 novembre 2011: LEGAULT, LE VRAI CHANGEMENT Pendant quelques décennies, au niveau fédéral, les Québécois ont voté pour le Bloc québécois, une option qui les éloignait du pouvoir. Et puis, soudain, dehors le Bloc, vive le NPD. Certains diront que c’était du changement pour du changement, mais le message était clair: «Comme nous en avons assez des options qui s’offrent à nous et qui sont toujours les mêmes, alors allons-y... En savoir plus

Copyright © 2018 · Tous droits réservés · Gaétan Frigon