TOUTE UNE RACLÉE POUR LE PQ

Publié dans La Presse, le 8 avril 2014. L’alternance entre les partis est nécessaire dans un système démocratique comme le nôtre. Il aurait donc été dans la normalité des choses que le Parti québécois (PQ), non seulement reste au pouvoir après seulement 18 mois à la tête d’un gouvernement minoritaire, mais forme un gouvernement majoritaire cette fois. Les mines basses étaient monnaie courante, hier, dans les différents rassemblements de partisans du Parti québécois.D’ailleurs,... En savoir plus

MAROIS A TROP À PERDRE

Publié dans La Presse, le 07 octobre 2013 : Lorsque le Parti québécois a déposé son avant-projet de charte sur les valeurs québécoises, je suis resté assez indifférent, considérant que la plupart de ses volets faisaient déjà partie d’autres chartes déjà en vigueur, au Québec, au Canada ou à l’international. Je me suis dit qu’on n’avait quand même pas à tout jeter à la poubelle. Même si ces volets sont redondants, ils demeurent pertinents. C’est évidemment... En savoir plus

GOUVERNER À VUE

Publié dans La Presse, le 27 mai 2013 : Je n’ai jamais été d’accord avec toutes les politiques instaurées par le gouvernement libéral de Jean Charest. Mais il y a une chose que je me dois d’admettre : c’était un gouvernement prévisible, c’est-à-dire un gouvernement qui avait un fil conducteur enrobant l’ensemble de ses actions, de ses orientations et de ses politiques. Rarement a-t-on vu ce gouvernement faire un virage à 180 degrés (même si parfois ç’aurait... En savoir plus

DÉMENCE SOUVERAINISTE

Publié dans La Presse, le 21 mai 2013 : La tentation est toujours grande pour un parti politique d’essayer de faire par la porte d’en arrière ce qu’il n’a pu faire par la porte d’en avant, les électeurs ayant rejeté son projet. Pour certains politiciens, un « non » n’est pas une réponse et ils vont, par la diversion, tout faire pour que leur projet se réalise quand même, même si cela implique faire des tours de passe-passe pas trop élégants. C’est un... En savoir plus

UN COUP DE GÉNIE

Publié dans La Presse, le 22 avril 2013 : Autant j’ai trouvé irresponsables, pour ne pas dire indécentes, les nominations de Sylvain Simard au poste de président du conseil d’administration de la SAQ et de Jean-Yves Duthel au poste de représentant d’Investissement Québec à Munich, autant celle de Pierre Karl Péladeau au poste de président du conseil d’administration d’Hydro-Québec est un coup de génie de la part de Pauline Marois. Les nominations de Sylvain... En savoir plus

DE MAUVAIS AUGURE

Publié dans La Presse, le 12 avril 2013 : La Société des alcools du Québec est la seule société d’État impliquée dans le commerce de détail. Et même si cette société fait des affaires sur une base de monopole, il est important que ses dirigeants, notamment son PDG et son président du conseil d’administration, soient nommés pour leurs compétences et leur compréhension de ce qu’est et doit être une société commerciale. À cet égard, la nomination de Sylvain... En savoir plus

DÉFENDRE L’INDÉFENDABLE

Publié dans La Presse, le 6 décembre 2012 : Il est normal pour un gouvernement de nommer à des postes stratégiques des alliés politiques, donc des gens qui pensent comme lui, de façon à ce que sa philosophie soit à la fois bien comprise et mise en pratique sans coup fourré. C’est une façon de faire acceptée et même acceptable dans la plupart des cas, considérant que notre système politique a horreur de la neutralité. La seule condition est alors de s’assurer... En savoir plus

LE GROS BON SENS

Publié dans La Presse, le 1er décembre 2012 : Il y a une différence fondamentale entre un parti politique au pouvoir et un autre dans l’opposition. Le premier joue avec du vrai argent alors que le second joue avec de l’argent de Monopoly. Le véritable problème survient quand ce parti passe de l’opposition au pouvoir, car c’est là que la dure réalité le rattrape. En plus de parler et de promettre, il lui faut alors gouverner. C’est alors qu’il voit les vrais... En savoir plus

DOMMAGE POUR LE PQ

Publié dans La Presse, le 1er septembre 2012 : Les mesures préconisées par le PQ ne peuvent que créer de l’agitation sociale et remettre au premier plan les vieilles querelles entre francophones et anglophones. Quand un parti est au pouvoir depuis longtemps, il en vient à se croire indispensable et à refuser de voir l’usure du temps. C’est évidemment le cas du Parti libéral, au pouvoir depuis 9 ans, et qui a un peu tendance à penser que les autres partis n’ont... En savoir plus

UNE ERREUR DE TAILLE

Publié sur Cyberpresse.com, le 25 juillet 2012: Je crois que Léo Bureau-Blouin fait une erreur de taille de se lancer en politique, non pas parce qu’il n’a que 20 ans, mais parce que le dossier de la hausse des droits de scolarité n’est pas réglé et a laissé des traces partisanes. Qu’il ait été le leader étudiant le plus modéré n’empêche pas qu’il a dû partager la scène avec les autres leaders beaucoup plus intransigeants.  Et... En savoir plus

Copyright © 2018 · Tous droits réservés · Gaétan Frigon